Nouveau timbre 2011 Innovations canadiennes

Timbres innovations canadiennes 2011
Timbres innovations canadiennes 2011

Le 17 août 2011, Postes Canada amorcera l’émission d’une nouvelle série de timbres commémorant d’importantes innovations canadiennes. Vous serez peut-être surpris d’apprendre combien d’objets dans votre vie de tous les jours ont une origine canadienne. Ces timbres mettront en vedette les inventeurs et leurs inventions suivantes : Thomas Ahearn-le four électrique, George J. Klein-le fauteuil électrique, Dr John Hopps-le stimulateur électrique, et Mike Laziridis-l’appareil BlackBerry.

 

Thomas Ahearn-le four électrique

Né à Ottawa en 1855, Thomas Ahearn a travaillé pour plusieurs compagnies de téléphones avant d’établir sa propre compagnie en tant qu’entrepreneur en électricité. Avec le temps, il a inventé le premier four électrique. Son premier four mesurait plus de 6 pieds en hauteur et largeur et chauffait tellement qu’on disait qu’on pouvait y ‘rôtir un bœuf entier’. C’est lors d’un souper à l’Hôtel Windsor à Ottawa que le premier four a été dévoilé à la presse. Ce soir-là, on pouvait déguster un menu entièrement cuisiné sur son four électrique qui comprenait, entre autres, du jambon, des côtelettes d’agneau, une tarte aux pommes et un gâteau au chocolat. Malheureusement, le premier four électrique n’a pas fait fureur, car il était trop gros pour les cuisines de l’époque et l’électricité n’était pas encore disponible dans toutes les villes. La technologie a dû s’améliorer davantage avant que le premier four électrique soit accessible aux consommateurs en général. Même si le four que nous avons dans nos cuisines n’est pas celui de M. Ahearn, les amateurs de la bouffe lui en doivent beaucoup pour sa vision de la cuisine moderne.

 

George J. Klein-le fauteuil électrique

Né à Hamilton, Ontario, George Klein est devenu un inventeur à Toronto et a éventuellement travaillé pour le Conseil national des recherches du Canada. Comme c’est le cas avec plusieurs inventions, le fauteuil roulant électrique et les raffinements qu’on y apporta au cours des années ont vu le jour à cause de la guerre. Suite à la Deuxième Guerre Mondiale, de plus en plus de vétérans revenaient au pays handicapés ou paralysés. Les fauteuils roulants de l’époque étaient souvent encombrants et difficiles à manœuvrer, et surtout ne permettaient pas aux personnes paralysées un mode de vie autonome. M. Klein a inventé un fauteuil roulant électrique qui pouvait être contrôlé à l’aide d’un ‘joystick’, une commande au menton ou un dispositif de contrôle par la respiration, ce qui était d’une grande aide aux personnes tétraplégiques. George Klein a reçu l’Ordre du Canada et a été élu au Panthéon de la science et de l’ingénierie canadiennes.

 

 

Dr John Hopps-stimulateur cardiaque

Né à Winnipeg, Manitoba, le Dr John Hopps a inventé le premier stimulateur cardiaque externe. Dr Hopps a réalisé qu’un cœur qui avait arrêté de battre pouvait, avec une stimulation électrique, recommencer à battre. Il développa le stimulateur cardiaque, un appareil qui peut réglementer la vitesse des battements de cœur par une série d’impulsions électriques. Par contre, mesurant plus d’un pied en longueur, le premier stimulateur était forcément un modèle externe. Le temps et les progrès technologiques ont permis de miniaturiser le stimulateur cardiaque et de l’implanter dans le corps d’un patient.

 

 

Mike Lazaridis-l’appareil BlackBerry

Mike Lazaridis est né en Turquie et a immigré au Canada avec sa famille lorsqu’il avait 5 ans. À un tout jeune âge, il était très intéressé par la science et la technologie. Une fois adulte, il a fondé ‘Research In Motion’, la compagnie qui a créé et fabriqué l’appareil sans fil BlackBerry. Un employé chez RIM se souvient qu’on lui ait dit, ‘Nous allons fabriquer un modem sans fil de la grosseur d’une carte de crédit!’ Le BlackBerry est plus qu’un téléphone cellulaire, il donne accès à l’internet et possède plusieurs applications organisatrices. Personne ne peut nier l’impact que ce petit appareil a eu sur notre vie quotidienne.

Laisser un commentaire