Timbres canadiens 2011 mettant en vedette les vitraux de Noël

Vitraux de Noël-feuillet souvenir 2011
Vitraux de Noël-feuillet souvenir 2011

Le 1er novembre 2011, Postes Canada a débuté l’émission de trois nouveaux timbres faisant partie de la série Noël 2011. Le thème pour ces nouveaux timbres est « Vitraux de Noël ». La production de vitre colorée remonte à l’antiquité. En ancienne Égypte, de telles vitres étaient utilisées pour fabriquer des perles de verroterie, des bijoux et des pièces décoratives. Les Romains ont également fabriqué de la vitre colorée ; plusieurs de leurs trésors ont été préservés dans des musées.

 

Manifestement, l’utilisation la plus connue pour la vitre colorée est pour décorer et embellir des fenêtres d’église et de cathédrale, et ceci depuis les temps médiévaux. Pour colorer la vitre, les artisans ajoutaient des sels et des métaux à la vitre pendant le processus de fabrication. Ces ajouts provoquent des changements chimiques et créent des couleurs pendant la cuisson de la vitre. Ensuite, les morceaux de vitre sont taillés à la bonne grandeur et placés méthodiquement pour créer le dessin voulu. Les morceaux sont tenus en place par des tiges de plomb. Le processus à évoluer avec le temps et éventuellement la vitre était même peinte avant d’être cuite.

Les dessins illustrés dans les vitraux de cathédrales et d’églises avaient souvent comme sujet des histoires bibliques ou des histoires traditionnelles à propos des vies des saints. L’expression « Poor man’s Bible (bible du paysan) » indique des vitraux qui illustrent de façon détaillée une histoire de la bible. À l’époque, ceci était pratique pour les paysans non lettrés qui ne pouvaient pas lire la bible, ou qui n’y avaient pas accès.

Les images illustrées sur les nouveaux timbres représentent une vignette tirée des vitraux de la cathédrale Sainte-Marie de l’Immaculée-Conception à Kingston (Ontario).

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.