Faits intéressants du 1¢ magenta de la Guyane britannique

  • Aucun membre du public n’a vu le célèbre timbre depuis sa dernière exposition à l’Exhibition Philatélique Internationale Ameripex de Chicago en 1986.
  • Ce timbre a été placé trois fois aux enchères et à chaque fois établit un nouveau record mondial pour le prix de vente d’un seul timbre.
  • À son enchère le 17 juin 2014, il pourrait très certainement battre de nouveau le record mondial qui appartient présentement au Treskilling Jaune, vendu pour 2.3 millions en 1996.
  • Le timbre a déjà été déclaré frauduleux, mais ce fut réfuté plus tard.
  • Le Roi George V était l’un des enchérisseurs à l’encan tenu en 1922, mais Arthur Hind gagna l’encan. Comme résultat, le timbre 1¢ magenta de la Guyane britannique est le seul timbre britannique notable manquant à la collection de la Reine Élizabeth II.
  • Une légende urbaine dit qu’Arthur Hind aurait trouvé et acheté un deuxième timbre 1¢ magenta, qu’il aurait par la suite détruit afin de garantir l’unicité de son timbre (je doute énormément de la véracité de cette histoire!)
  • En 1999, un deuxième timbre 1¢ magenta a fait son apparition sur le marché philatélique et a été prononcé authentique. Après plus ample révision, La Société Philatélique Royale de Londres l’a examiné et il fut déclaré frauduleux.
  • Le dernier propriétaire du timbre, John E. DuPont, a été déclaré coupable du meurtre d’un de ses amis et il est décédé en prison en 2010.
  • Une partie des profits de la vente du timbre sera versée à une association caritative.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.