FAQ — Que sont les timbres Cendrillon (de fantaisie)?

Il existe dans le monde philatélique une sous-catégorie qui n’est pas sans controverse, les timbres de fantaisie (aussi appelé timbres Cendrillon). Dans cet article, nous emploierons l’appellation « timbres Cendrillon ». Pas des timbres strictement dits, plutôt, des étiquettes ou vignettes adhésives qui ressemblent à des timbres postaux, mais qui n’ont pas été émis par le bureau de poste. Par contre, les choses se compliquent lorsqu’on réalise que certains timbres Cendrillon ont été utilisés pour la livraison de la poste non officielle. Ah misère……

Les timbres locaux et de voie ferrée n’étaient pas émis par le bureau de poste, mais on les utilisait pour autoriser et payer le transport de la poste là ou le service officiel de la poste ne se rendait pas. Par exemple, si l’on habitait sur une île et qu’on voulait envoyer une lettre on devait affranchir notre enveloppe avec un timbre de poste officiel, ainsi qu’un timbre local pour payer le transport par traversier au continent. Le timbre local n’était pas émis par une agence gouvernementale de la poste, plutôt par la compagnie de traversier, mais ces timbres étaient tolérés et parfois même autorisés par le gouvernement.

Les timbres fiscaux tombent également sous la catégorie de « Cendrillon »; ils n’étaient pas émis par les autorités postales ni employés pour la poste. Par contre, ils étaient souvent émis par des agences gouvernementales.

Selon le site internet de la « Cinderella Stamp Club », les timbres Cendrillon incluent « les timbres locaux, de télégraphe, de voie ferrée, fiscaux, contrefaçon, bogus, fantôme, vignettes de Noël, la Croix rouge, étiquettes publicitaires, etc… »

Définition des timbres Cendrillon

Voici donc ma définition des timbres Cendrillon : toute étiquette ou vignette adhésive qui ressemble à un timbre de poste, mais qui n’était pas émise par le bureau de poste ni employées par cette agence pour la livraison de la poste. Ces étiquettes ne possèdent ni pays d’origine ni dénomination. Elles ont été émises par des agences non gouvernementales à des fins publicitaires, par des associations caritatives, et parfois même répandaient des messages de propagandes. Quelques exemples facilement reconnus : les vignettes de Noël et de Pâques, ainsi que les timbres pour les amputées de guerre.

Timbre de Noël vs Vignette de Noël

 

La plupart des catalogues de timbres n’énumèrent pas les timbres Cendrillon puisqu’ils ne sont pas des émissions postales. Quelques exceptions existent : le catalogue Unitrade des timbres spécialisés canadiens énumère les vignettes de Noël émises au Canada de 1927 — jusqu’au présent jour. Une fois achetées, ces vignettes étaient souvent apposées à des enveloppes pour attirer l’attention du public aux œuvres de bienfaisance accomplies par l’Association canadienne pour la tuberculose. L’argent ramassé par leur vente contribuait au travail de cet organisme. En plus, le catalogue Unitrade énumère les timbres fiscaux du Canada. Chez Arpin Philatélie, les timbres fiscaux du Canada sont représentés sous leur propre catégorie.

Pourquoi l’appellation timbre de « Cendrillon »?

En conclusion, pourquoi l’appellation timbre de « Cendrillon »? Selon le conte de fées, le personnage de Cendrillon était considéré inférieur à ses sœurs et abusé par elles, jusqu’a ce qu’elle épouse le prince et soit acceptée comme la personne authentique qu’elle était. Une métaphore appropriée pour ces timbres soi-disant de « fantaisie », longtemps méprisés par certains cercles philatéliques, mais qui leur ont finalement accordé le respect qu’ils méritent. Comme pour Cendrillon, une fin d’histoire heureuse pour ces petits timbres autrefois traités avec dédain… (lol!!).

Certains timbres Cendrillon sont très rares et de grande valeur. L’examen de l’histoire derrière plusieurs de ces timbres peut s’avérer instructif et très intéressant. Par exemple : pourquoi ne pas en apprendre davantage sur les vignettes pour le fond Spitfire illustré ci-dessous!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.