FAQ — Que sont les timbres BOB?

Avez-vous déjà entendu parler des timbres BOB? Le mot BOB est un acronyme pour « Back of Book » (l’arrière du livre). Quel livre? vous vous demandez. L’arrière de votre catalogue de timbres! Cet article définira les différentes catégories de timbres BOB qui sont énumérés dans votre catalogue Unitrade spécialisé des timbres canadiens. **voir note

 

 

Que sont les timbres BOB?

Les timbres BOB sont des timbres spéciaux émis à des fins autres que l’envoi de la poste régulière. Ces timbres sont énumérés dans le catalogue Unitrade avec une lettre en premier, ensuite un numéro (par exemple : le timbre « taxe à percevoir » #1 est le « J1 »). Lorsque des gens parlent des timbres BOB, ils font souvent référence à tous les timbres qui se retrouvent dans les dernières pages du catalogue, mais chez Arpin Philatélie nous catégorisons les BOB comme suit :

 

B — Semi-Postaux

C — Poste aérienne

E — Livraison expresse

F — Courrier recommandé

J — Taxe à percevoir

MR — Taxe de guerre

O — Officiels

N — Semi-Officiel

ST Étiquettes collez et cochez

 

D’autres timbres qui sortent de l’ordinaire sont les éditions provinciales, les timbres fiscaux et les timbres pour la conservation de la faune. Ces timbres seront présentés en détail dans un prochain article.


Définition des timbres BOB du Canada


Semi-Postaux

Le premier de ces timbres a été émis au Canada en 1974. Ils ont une surtaxe d’ajoutée au tarif régulier de la poste. Ils ont été émis pour aider au financement des jeux Olympiques de Montréal en 1976, mais depuis ils ont contribué à plusieurs causes, telles l’alphabétisation et la santé mentale.

 

Poste aérienne

Les timbres de poste aérienne ont été émis au Canada de 1928-1946. Leur but est évident — ils étaient utilisés pour le courrier envoyé par avion. Le coût de ces timbres était plus élevé que celui pour la poste régulière. Un fait intéressant : les premiers timbres pour la poste aérienne ont vu le jour en 1859 aux États-Unis lorsque 123 lettres furent envoyées à destination par montgolfière, de la ville de Lafayette, Indiana jusqu’à la ville de New York. Malheureusement, la météo n’a pas coopéré est la montgolfière a dû toucher terre à Crawforsville, Indiana.

Livraison expresse

Émis de 1898-1946, l’expéditeur payait un surplus pour ces timbres utilisés pour garantir une livraison plus rapide de la poste. Ce service existe toujours sous le nom Xpresspost… et nous savons tous combien ça coûte!!


Courrier recommandé

Les timbres courrier recommandé du Canada furent émis entre 1875 et 1888. L’achat de ces timbres assurait un suivi de la lettre jusqu’à sa destination. L’expéditeur recevait une preuve d’envoi et une confirmation de la date de livraison. Nous avons encore recours à ce service aujourd’hui lorsque nous demandons et payons un surplus pour une signature sur livraison. Nous pouvons même suivre le trajet de notre lettre ou colis par internet!

Taxe à percevoir

Les timbres « taxe à percevoir » furent émis de 1906-1978. Lorsque le maître de poste discernait qu’une enveloppe était insuffisamment affranchie, il ajoutait l’un de ces timbres indiquant la somme manquante. C’était à la personne qui recevait la lettre de payer le montant s’il acceptait la lettre. Le facteur avait la responsabilité de collecter l’argent. Aujourd’hui, une lettre mal affranchie est retournée à l’expéditeur avec le montant manquant indiqué sur l’enveloppe et c’est à lui d’ajouter les timbres nécessaires et d’envoyer la lettre de nouveau.

Taxe de guerre

Ces timbres furent émis de 1915-16, pendant la Première Guerre mondiale. Le prix d’achat de ce timbre supplémentaire (en plus de l’achat du timbre habituel pour l’affranchissement) était utilisé pour soutenir et couvrir les dépenses de guerre. L’ajout de ce timbre à une lettre était obligatoire pendant ces deux années de guerre.


Officiels

Émis de 1923-1963, les timbres officiels étaient apposés sur le courrier envoyé par les agence gouvernementale. Les lettres OHMS étaient perforées sur des timbres réguliers (On His Majesty’s Service). En 1949, on cessa la perforation de ces lettres; ils étaient dorénavant imprimés directement sur le timbre. Finalement, en 1950, les timbres officiels furent surimprimés avec la lettre « G » (gouvernement).


Semi-Officiel

Ces timbres, sanctionnés par le gouvernement, étaient utilisés par différents services de coursiers et de compagnies de vol indépendantes. Si on voulait utiliser le service de livraison d’une certaine compagnie, on devait affranchir notre poste avec l’un de leurs timbres. Ces compagnies et coursiers étaient autorisés à produire leurs propres timbres; les timbres affichaient le nom de la compagnie ou de l’entreprise en question.


Étiquettes collez et cochez

Ces étiquettes codées expérimentales étaient apposées sur des enveloppes afin d’augmenter la rapidité du classement automatisé de la poste pendant la saison des fêtes. Ils furent utilisés premièrement dans la ville de Winnipeg; ensuite d’autres grandes villes ont également fait l’essai. L’utilisation de ce genre d’étiquette n’a duré qu’un an, de 1983-4.

 

Est-il intéressant de collectionner les timbres BOB?

 

Il fut un temps où les philatélistes et les collectionneurs n’accordaient pas beaucoup de d’importance aux timbres BOB. Aujourd’hui ils ont retrouvé leur place dans l’histoire philatélique et dans le cœur des collectionneurs sérieux. Plusieurs de ces timbres sont très rares et commandent des prix de vente importants lors de vente aux enchères!

**Note : ce ne sont pas tous les catalogues philatéliques qui énumèrent les timbres BOB de cette façon. Par contre, le catalogue Unitrade spécialisé des timbres canadiens et le Scott Pocket pour timbres des États-Unis suivent ce modèle.

1 thought on “FAQ — Que sont les timbres BOB?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.